top of page

Les Risques

Consigne de lecture : ceci ne saurait être la seule façon de voir les choses. C'est du Yoga de l'esprit justement, une écriture intuitive qui invite à un simple partage. Cela vous offre un autre angle de vue. C'est une vision partagée à un instant T. elle sera encore différente demain ou dans un an.


Aussi ne prenez que ce qui vous parle ou vous inspire. Rappelez vous de douter, même des meilleurs, afin de conserver un esprit critique. Enfin, rien de ce qui peut être partagé dans mes post ne saurait se substituer à des avis professionnels qu'il s'agisse du corps médical, ou autre. En cas de besoin sur un sujet précis, consultez un professionnel. Merci de garder à l'esprit que ce qui est vrai pour moi peut sonner faux pour vous et c'est tout à fait normal.


Bonne lecture.


En cas de reproduction : Merci de citer votre source : le nom du site.



 

Je suis contente que la vie nous mette parfois face à l'inconfort car c'est celui-ci qui nous empêche de nous endurcir. Il est comme un antidote nécessaire à notre maintien en vie ou en mouvement.


L'inconfort produit en nous une sorte de "gommage", il nous permet de rester frais et dispos en contact avec notre part vulnérable.


Aujourd'hui je suis inspirée à vous parler de vulnérabilité. Il est dommage que, souvent, l'ego et le mental s'en mêlent, car ils jugent toujours la vulnérabilité comme une "faiblesse".


Je pense, au contraire, que lorsque nous osons nous montrer vulnérables alors nous abaissons nos barrières, nous déposons nos protections et cela renforce la vigueur de notre cœur. Il ose se mettre à nu et faire preuve de courage.


Alors oui.... Oui il y a toujours un risque. Mais en fait, l'illusion n'est-elle pas dans le fait de croire qu'il puisse ne PAS exister ?

On croit que lorsqu'on se met des protections, on enlève le risque de souffrir. Oui...Mais alors, un autre risque apparaît : celui de ne plus rien ressentir, et de finir figé, détaché de la réalité, comme mort à l'intérieur.


Soeur Emmanuelle disait :


"La vie est un risque. Si tu n'as pas risqué, tu n'as pas vécu".

Cette phrase m'a longtemps portée. Finalement on échappe jamais au risque. Il n'y a qu'un calcul du type de risque que l'on est prêt à prendre.


Parfois on croise des gens qui choisissent le risque de se couper de tout, de finir sous un carcan opaque de conditionnements qui ne laisse plus la place à l'humanité, la compassion ou la bienveillance.

D'autres personnes, elles, vont faire le choix d'un autre risque, lié à l'ouverture, la vulnérabilité, le fait d'oser aller dans la vie avec sincérité, compassion et bienveillance.

Au final je me demande qui souffre le plus en cas de problème ?


J'ai longtemps cru que ceux qui se protégeaient souffraient moins mais au final...je n'en suis pas si sûre... je pense que ceux là souffrent peut être même plus... Car ils ne connaissent jamais la liberté, jamais une minute de répit.


Parfois on nous met de fausse idées dans la tête, on te dit "tu es trop gentil", "tu n'es pas assez méfiant" etc. Est-ce qu'on est "trop gentil" d'être humain ? Est-ce qu'on est trop bête, d'aller dans la vie avec confiance et foi ?


Oui la vie comporte des risques, et le truc c'est simplement d'être lucide sur ce point afin d'arrêter de s'agiter. Arrête de courir, le risque est partout. Donc accepte ce qui est. Et cesse de lutter pour ce que tu voudrais qui soit.

Souvent quand on lutte pour changer les circonstances c'est parce qu'on ne parvient pas à vivre les choses comme elles sont.

Parce que ça nous fait trop peur.


Être vulnérable c'est être humain.

Souffrir est un risque. L'inconfort est un risque. Le bonheur est un risque. La joie est un risque.

TOUTE la vie est un risque.


Alors si tu te protèges du risque, tu te protèges aussi de la vie.



 

Article version pdf ici :


Les risques - Article Blog Myfrenchplume
.pdf
Download PDF • 86KB




bottom of page